Message à l’attention des entreprises agricoles et forestières, entreprises du BTP, artisans et gestionnaires des routes du Gard.

Le risque d’incendie de forêt s’amplifie chaque année partout en France.
Avec plus de 50 % du territoire occupé par des forêts, landes ou garrigues, le Gard est fortement concerné par ce risque. Le bilan dramatique de 2019 (1 mort, 16 maisons détruites, 1100 ha brûlés) appelle chaque citoyen à la plus grande vigilance durant l’été à venir.

C’est pourquoi, il est important pendant l’été de:

1) S’informer du niveau de risque journalier pour se protéger

Une carte de vigilance incendies de forêt est disponible depuis 2020 pour le Gard, et mise à jour quotidiennement. Elle doit permettre aux entreprises de connaître le niveau de risque et d’adapter leurs pratiques en conséquence.

Cette carte se caractérise par 3 niveaux de vigilance (jaune, orange et rouge). Le risque incendie de forêt est déterminé quotidiennement pour chacune des 8 zones météorologiques du département du Gard, en s’appuyant sur les données de Météo France.

Cette carte sera consultable du 15 juin au 15 septembre sur le site internet de la préfecture et sur une application mobile (prévention incendie de forêt sur le playstore/appstore).
http://www.gard.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-et-protection-de-la-population/Risques/Gestion-du-risque-feu-de-foret/Carte-de-vigilance

2) Connaître la localisation des travaux par rapport à la zone soumise à la réglementation


Vous êtes potentiellement concernés par la réglementation si les travaux se situent à moins de 200 mètres de zones de forêt, garrigue ou lande. Ces secteurs sont référencés dans la zone en violet sur la carte ci-dessous:
https://carto2.geo-ide.din.developpement-durable.gouv.fr/frontoffice/?map=12c46efc-4848-4776-b05d-226ec96baf83

3) Respecter l’arrêté préfectoral qui limite ou interdit certains travaux

Adossé à cette carte, un arrêté préfectoral a été pris pour réglementer certains travaux.

En effet, plus de la moitié des incendies de forêt sont d’origine accidentelle, avec une cause liée à des travaux dans la plupart des cas.
Réaliser des travaux pendant les périodes à risque élevé d’incendie, qu’on soit particulier ou professionnel, peut provoquer la destruction des forêts, mais aussi des destructions d’habitations et des morts.

L’arrêté préfectoral réglemente donc, dans les périodes à risque, les travaux susceptibles de provoquer des départs de feux.
Les travaux concernés sont ceux qui, par échauffement (tronçonneuses, débroussailleuses), par rotation de pièces métalliques (broyeur, épareuse, moissonneuse batteuse, …) ou par production directe d’étincelles (disqueuse, meuleuse, …) peuvent générer des départs d’incendies.

L’arrêté prévoit des mesures progressives en fonction du niveau de vigilance détaillées ci-dessous:

Quelques dérogations pour des travaux agricoles non reportables ou des travaux d’intérêt général sont cependant prévus (consultez l’arrêté préfectoral – lien en fin de message).

Pour les chambres consulaires, les syndicats ou associations, je vous remercie de relayer ce message à vos adhérents.

Soyons tous acteurs de notre propre sécurité, et de la sécurité collective.

C’est ensemble que nous protégerons les habitants et les paysages de notre département.

Pour consulter la carte de vigilance et l’arrêté réglementant l’usage de certains matériels, rendez-vous sur :
http://www.gard.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-et-protection-de-la-population/Risques/Gestion-du-risque-feu-de-foret/Carte-de-vigilance

Plus d’informations sur la prévention des incendies de forêt sur le site de l’État dans le Gard :
http://www.gard.gouv.fr/Politiques-publiques/Securite-et-protection-de-la-population/Risques/Gestion-du-risque-feu-de-foret

Pour télécharger l’application mobile, rendez-vous sur :
http://www.prevention-incendie-foret.com/application-mobile-prevention-incendie