Vous êtes ici: ACCUEIL > VIE SOCIALE > CCAS

Rôle du C. C. A. S

Le CCAS est un établissement public communal qui intervient dans le domaine de l’Aide Sociale légale et facultative, ainsi que dans les actions et activités sociales. Sa compétence s’exerce sur le territoire communal, il est d’ailleurs rattaché à la Collectivité Territoriale, mais garde une certaine autonomie de gestion.

Organisation:

Le CCAS est présidé de plein droit par le Maire de la commune. Le conseil d’administration est constitué paritairement d’élus locaux désignés par le conseil municipal et de personnes intervenant dans le secteur de l’action sociale nommées par le Maire (représentant d’associations de personnes handicapées, de personnes âgées, de retraites, ou luttant contre l’exclusion …).

Le CCAS

1) Sa mission

Développe des activités et missions visant à assister et soutenir les populations concernées :

  • personnes handicapées
  • familles en difficulté
  • personnes âgées
  •  S'investir dans les demandes d'aide sociale, il vous aidera directement en vous dirigeant vers les organismes habilités.
  • S'occuper des services tels que les secours d'urgence, les colis alimentaires, la mis en relation avec la Communauté d'agglomération du Gard Rhodanien (transports solidaires, épicerie solidaire...)

 

2) Ses actions:

Il participe à l’animation des activités sociales, la semaine bleue, le repas des anciens, des personnes isolées (mis en place depuis 4 ans) distribution des chocolats pour les personnes ne pouvant participer au repas des anciens pour raison de santé. Opérations brioches, petits- déjeuners à domicile, téléthon.

3) Ses moyens

Il dispose d’un budget propre, différent du budget communal. Il peut disposer de ressources propres : les dons, ainsi que les produits des quêtes. Il dispose de ressources extérieures qui proviennent de la subvention municipale.

A Saint Victor la Coste la subvention est composée du produit et en totalité de la location de la salle J. Vilar, du tiers de la vente des concessions ou des cases du columbarium du cimetière. Et depuis l’année dernière d’une subvention spécifique pour l’aide ponctuelle aux personnes en grande difficulté passagère.