Site de Saint Martin

C'est au milieu de la plaine, près d'une source et son lavoir,que se situent les restes de la chapelle romane dédiée à Saint Martin. De ce bâtiment, qui dut être splendide, il ne reste que l'abside demi-circulaire et la tour carré du clocher qui l'avoisine au Sud. Il est classé monument historique.images_12.jpg

On peut imaginer que si, au XVIIIème siècle, le comte de Rostand de Sabran, possesseur entre autres des territoires du château et du domaine de Saint Victor ne s'était pas allié au comte de Toulouse mais au roi de France, le site et son marché d'importance régionale, lieu d'échange économique et social, aurait continué à prospérer. il aurait vraisemblablement engendré la croissance de Saint Victor, celui-ci devenant par-là même la place forte économique et politique de la région.

Le plus ancien document connu concernant le territoire de Saint Victor la Coste date de onze siècles. Il s'agit d'une charte du roi de Bourgogne et Provence et Louis l'Aveugle, écrite en l'an 896, au temps des arrières petits -fils de Charlemagne. le parchemin original est perdu, mais il a été copié plusieurs fois au XVIIIème siècle. Dans ce texte, le roi restitue à l'évêque d'Uzès, plusieurs domaines qui lui avaient été usurpés dans les guerres des années précédentes. Parmi ces biens figure celui de St Martin, près du vieux Mayran. Il comprend des terres et des vignes, des "familiers", c'est à dire des esclaves domestiques, hommes et femmes.

C'est probablement ce qui reste d'un ancienne villa romaine et de son domaine (le site témoigne d'une longue occupation portant sur toute l'époque romaine et le haut Moyen Âge) : ancienne puisqu'on parle du «vieux Mayran», romaine puisque mayran (Marianum) est un nom typique de domaine romain.

Sur le domaine se trouvait une église, dédiée à saint Martin probablement pour deux raisons :

  • Saint Martin était évêque soldat, il était normal de choisir un soldat pour fêter une victoire.
  • Saint Martin, qui vivait au IVème siècle, était venu prêcher dans cette partie de la Provence, avant de parcourir le Languedoc. il était arrivé par bateau et débarqué à pont Saint esprit (villa Clara). Il avait laissé une empreinte dans toute la région.

Cette église était-elle à l'emplacement où se trouve actuellement la chapelle qui porte ce nom, Dans ce cas, le domaine devait être fort vaste et occuper une grande partie de la plaine, de Saint Martin à Mayran.

La chapelle que nous connaissons aujourd'hui a été bâtie bien plus tard. Elle est d'époque romane             (XI et XIIème siècle), on peut encore en admirer la finesse du chœur et du clocher. Le domaine n'a pas  cessé d'appartenir à l'évêché d'Uzès, jusqu'à la révolution française, il a néanmoins été soumis à maintes péripéties de l'histoire...(lire la suite)